Existe-t-il un impôt sur le célibat en France ?

Il faut savoir que la France fait une grande distinction entre les célibataires (ou concubins) et couples mariés ou pacsés en ce qui concerne le paiement des impôts. L’impôt sur le revenu dispose d’un barème très strict en France et est fonction de la situation maritale du citoyen.

Quel est le barème d’impôt 2018 en France ?

Le montant de l’impôt brut est calculé à partir de la division du revenu net imposable par le nombre de quotient familial auquel le citoyen a droit. En France, un célibataire ne dispose que d’une part de quotient familial. Au résultat de cette division s’applique le barème 2018 de l’impôt sur les revenus de 2017. Après, il faut additionner les montants d’impôts obtenus par tranche et multiplier le résultat par le nombre de parts.

Existe-t-il un impôt sur le célibat en France ?

Note : ce dossier commente ce point aussi très bien.

Le montant de l’impôt net pour un célibataire en France correspond à l’impôt brut corrigé du plafonnement du quotient familial, de la décote en cas de faibles ressources, de la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus et de diverses déductions d’impôt.

Il faut savoir que le barème d’impôt sur le revenu sert principalement à calculer le montant de l’impôt brut. Généralement, il est composé de 5 tranches de revenus imposables ainsi que d’un pourcentage d’imposition pour chacune d’elles. Chaque année, le barème d’impôt est revalorisé de manière à tenir compte de l’inflation et à préserver le pouvoir d’achat des ménages.

Pour l’année 2018, les taux d’impositions pour une part de quotient familial sont les suivants :

  • 1ère tranche pour un revenu imposable jusqu’à 9.807 € : 0 %
  • 2ème tranche pour un revenu imposable entre 9.807 € et 27.088 € : 14 %
  • 3ème tranche pour un revenu imposable entre 27.088 € et 72.617 € : 30 %
  • 4ème tranche pour un revenu imposable entre 72.617 € et 153.783 € : 41 %
  • 5ème tranche pour un revenu imposable de plus de 153.783 € : 45 %

Comment payer moins d’impôts  quand on est célibataire ?

La solution la plus facile serait de se marier ou de changer sa situation matrimoniale rapidement. Cependant, il est important de rencontrer la bonne personne pour cela car un mariage ou un PACS ne saurait être contracté que pour des raisons fiscales.

Il faut savoir qu’il existe également d’autres méthodes auxquelles vous pouvez vous fier, notamment en investissant dans l’immobilier. Pour obtenir les meilleurs conseils, il est vivement conseillé de contacter un professionnel de la fiscalité pour qu’il puisse étudier votre situation et vous accompagner vers les solutions adaptées.

Sinon, la Direction générale des finances publiques ou DGFiP vous propose deux outils de simulation d’impôts en ligne pour vous permettre d’évaluer toutes les possibilités qui vous sont offertes.